368.506.786 francs CFA pour financer quinze (15) projets initiés par treize (13) ONG et du matériel informatique et audiovisuel d’une valeur total de 62.348.764 francs CFA au profit de sept (07) structures de l’Etat. Tels sont les dons offerts par le programme d’appui institutionnel et de Renforcement de Capacités des Acteurs du Secteur de l’Energie au Bénin (RECASEB) à deux (02) catégories de ses bénéficiaires le vendredi 26 mars 2021 à l’hôtel Azalai à Cotonou. 

Après avoir félicité les récipiendaires de ces divers dons, Armand Raoul Dakehoun, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Energie, les a invités « à faire bon usage des ressources mises à leur disposition pour contribuer à relever efficacement les défis du secteur de l’énergie ». Au nom de la délégation de l’Union européenne, partenaire technique et financier dans la mise en œuvre du programme RECASEB, Ruben Alba Aguilera, le Chef de la coopération, s’est félicité de ce nouveau pas franchi dans les relations entre le Bénin et l’Union européenne. « Nous célébrons ensemble un nouveau jalon de notre coopération et de notre engagement commun à renforcer les acteurs du secteur de l’énergie au Bénin », a indiqué le représentant de l’Ue au Bénin. A travers cette cérémonie, a fait observer Serge Loupéda, représentant du coordonnateur de l’Unité Technique d’appui à l’ordonnateur du Fonds Européen de Développement (UT-FED), le Programme vient de toucher la deuxième catégorie de ses bénéficiaires constitués des Organisations de la Société Civile et des acteurs du secteur privé.

Pour Gustave Florent Whannou, Chef-Projet Régisseur du programme RECASEB, les projets financés « participent à l’atteinte du résultat 1 du programme RECASEB, notamment l’appui au développement du secteur privé intervenant dans le secteur de l’énergie ; le développement et la promotion des énergies renouvelables en milieu rural, et enfin, la reconversion, la sensibilisation et la professionnalisation des jeunes et femmes en lien avec la thématique ‘‘énergies renouvelables’’ ».

Au nom des bénéficiaires, Nadège Koussihouédé a martelé que cette initiative « est la première de notre histoire parce que, par le passé, jamais les Organisations de la Société Civile n’avaient bénéficié d’un tel accompagnement aussi bien institutionnel que financier ». En plus de la remise des chèques et des équipements informatiques, la cérémonie a été haute en couleur grâce aux virgules artistiques.